Archive | novembre, 2011

Le dirigeant : premier capital immatériel de l’entreprise

28 Nov

L’observatoire Amarok, le CJD et Malakoff Médéric viennent de publier les résultats du 1er volet de leur étude sur la santé des dirigeants :

Quelques chiffres significatifs :

  •  66 % des patrons travaillent plus de 50 heures par semaine, et 57 % travaillent au moins 6 jours par semaine. Les dirigeants de TPE (moins de 10 salariés) sont  32,8 % à travailler plus de 60 heures par semaine (46,7 % dans les PME).
  • 10 % des sondés ne prennent aucune semaine de vacances.
  • 35% des dirigeants sont incapables d’estimer le chiffre d’affaires de leur entreprise à 6 mois.
  • 81 % des sondés jugent leur état de santé physique bon ou très bon (73 % dans les TPE),
  • Presque 90 % d’entre eux jugent leur état de santé psychologique bon ou très bon
  • Plus de 80 % d’entre eux déclarent « ne jamais avoir ressenti de déprime ni de sentiment d’isolement ». Ils sont pourtant 32 % à s’être senti stressés « en permanence et souvent au cours des deux dernières semaines », et 33 % à éprouver des difficultés à concilier vie professionnelle et vie familiale.

Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 700 dirigeants (moyenne d’âge 48 ans) travailleurs non salariés, représentatif des dirigeants de TPE/PME, dont l’effectif est compris entre 3 et 249 salariés.

Valérie Moreau-Vettilart

Congrès « Objectif Mieux Vivre en entreprise »

22 Nov

« Comment professionnaliser le manager dans une démarche du Mieux-Vivre ? » sera le thème de l’atelier animé par Formatys le 8 décembre prochain lors du Congrès « Objectif Mieux Vivre en entreprise ».

La qualité de vie au travail nécessite une mobilisation collaborative de l’entreprise, vécue depuis la Direction Générale jusqu’au « terrain ».

  • Quel est le rôle de chacun des acteurs ?
  • Comment « outiller » les managers et les mobiliser pour  qu’ils puissent à son leur, mobiliser et professionnaliser ?
  • Que risque t-on si l’on ne fait rien ?

L’atelier Formatys vous propose de réfléchir, de manière collaborative à ces questions, pour émettre
ensemble des pistes d’actions à transposer dans vos organisations.
Un atelier animé par Nathalie BERGERON-DUVAL, consultante-formatrice, et Aleth DOAT, Responsable Communication.

Pour vous inscrire à cet atelier du Congrès Objectif Mieux Vivre en entreprise du 08/12, contactez Aleth Doat par téléphone au 06 46 12 06 69.

Pause fruits au bureau, bon pour la santé et la vie d’équipe !

22 Nov
Se retrouver pour manger un fruit au bureau comme autour de la machine à café : voilà une belle manière de proposer une occasion de rencontre différente, imprévue et conviviale.
Manger des fruits au bureau, bon pour la santé et la vie d'équipe
Une occasion pour échanger de manière informelle avec ses collègues, pour créer du lien et ainsi Mieux-Vivre ensemble.

Nous avons testé pour vous le 1er service de fruits au bureau, et sommes aujourd’hui heureux de vous le faire découvrir.

En partenariat avec la Ferme de Gally, nous vous offrons* un essai gratuit du « 1er Service de Fruits au Bureau ».
Pour en profiter, contactez le 01 30 58 02 45 de la part de FORMATYS.

Pour en savoir + : www.vergerdegally.fr
* Offre limitée aux 25 premières demandes, réservée aux entreprises non clientes, de plus de 20 personnes, dans le cadre d’une première découverte, sur les zones de livraison actives et en participation avec la Fondation de France pour la recherche contre le cancer, au soutien de la filière biologique et à la protection de l’environnement.

Le Codéveloppement : un dispositif formateur au service du mieux vivre au travail !

17 Nov

D’origine canadienne, cette méthode propose de rassembler des concepts en apparence contradictoires, « développer l’autonomie en même temps que la coopération », par la forte dynamique du petit groupe. A l’heure où nos entreprises reviennent des systèmes d’hyper individualisation des objectifs, cette proposition d’apprentissage par la réflexion collective sur l’action individuelle s’avère particulièrement pertinente.

Il  s’agit de réunir un groupe de pairs de 8 à 10 personnes d’un même niveau hiérarchique. Formé à la méthode, l’animateur extérieur est chargé de faire progresser le groupe en intelligence collective autour d’une préoccupation professionnelle, exposée par l’un des membres du groupe. Au-delà de la résolution de problèmes, c’est la personne qui est amenée à faire évoluer son modèle de fonctionnement et celui des autres par contamination…

Le format idéal est une série de rencontres d’une demi-journée autour d’un groupe constitué pendant plusieurs mois, afin d’instaurer la confiance et de progresser ensemble. Selon les sujets choisis en fonction de l’urgence des situations, chaque participant est alternativement consultant ou client, dans le double objectif d’apprendre à aider mais aussi d’apprendre à être aidé pour mieux agir!

Virginie David-Cosme

Quand la paléoanthropologie ausculte l’entreprise.

4 Nov

Pascal Pic, paléoanthropologue, nous propose d’interprêter les différences de modes de management et d’attitudes entrepreneuriales entre les Etats-Unis et l’Europe continentale à partir des théories de l’évolution de Darwin et de Lamarck.

Charles Darwin en 1869, par J. Cameron.

Les Etats-Unis seraient du côté de Darwin avec une culture de chercheurs qui acceptent l’erreur, des élites diversifiées  au sein des entreprises, un accomplissement dans le « small business act » et  le « j’ai créé mon entreprise ». L’Europe et la France seraient du côté de Lamarck avec une culture de l’ingénieur et du diplôme initial, le « j’ai fait Polytechnique », des élites uniformes et une carrière rêvée dans la  grande entreprise.

Face aux crises, ces différences fondamentales donneraient plus d’armes aux uns qu’aux autres, alors que « l’impératif demain pour réussir est de transformer les contraintes en sources d’innovation et surtout de désapprendre d’urgence les bonnes recettes du passé ».

Lisez la suite de l’article sur les Echos 

Nathalie Bergeron Duval