Le savoir-faire intergénérationnel, source de valeur et de progrès

3 Déc

Charte de la diversité 2012

Le 27 novembre a eu lieu dans les locaux de bord de Seine de SODEXO une nouvelle étape du Tour de France de la Charte de la diversité, en collaboration avec l’association Face Paris, la ville d’Issy les Moulineaux et Seine Ouest Entreprise et Emploi. L’occasion de présenter la « Mission 45 + en entreprise » puis de débattre de la place des seniors dans l’entreprise.

Quelles actions mettre en œuvre pour les séniors ?

Rappelons que dans l’entreprise, sont considérés comme séniors tous les salariés de 45 ans et plus. Pour faire face au défi du vieillissement, l’allongement du temps de travail constitue la seule voie efficace pour sortir de l’impasse, selon Anne-Marie Guillemard. Elle estime que la France accuse un retard par rapport à ses voisins européens, encore clivée aux « emplois jeunes » et « emplois vieux ». Or, il faudrait créer une « synergie des âges » grâce à la notion de « parcours ».

Quelques pistes d’action :

–        Veiller à une mobilité horizontale des parcours

–        Aménager et rendre soutenables les conditions de travail

–        Veiller à ce que les changements de technologies rapides n’invalident pas les compétences des séniors

–        Mettre en place du « binomat » et non du « tutorat »  (le premier s’appuie sur des échanges croisés de compétences, tandis que le second est exclusivement descendant).

La Finlande figure parmi les exemples de bonnes pratiques. Le prolongement de la vie active aurait engendré une augmentation évaluée à  5% du PIB selon la sociologue. Pour en arriver là, ce pays a fortement investi sur la gestion de la diversité et de la synergie des âges, notamment dans les PME et TPE, qui ne possèdent pas en France encore ce savoir-faire du management intergénérationnel. La création de parcours inter entreprise présente un nouvel enjeu pour les territoires.

La Mission 45 + : une action citoyenne et une stratégie gagnante

Aux côtés de la Fondation Agir contre l’Exclusion (FACE), des entreprises s’engagent à aider les cadres de plus de 45 ans au chômage à renouer avec le monde de l’entreprise au travers d’actions de parrainage. Cette stratégie est gagnante pour l’entreprise et les salariés comme pour les séniors accompagnés. Car organiser au sein de l’entreprise le parrainage d’un sénior en recherche d’emploi, c’est aussi donner du sens au quotidien à ses salariés, qui témoignent avec enthousiasme de cette « formidable expérience ». A ce jour, 65% des chercheurs d’emploi  qui ont suivi ce programme ont retrouvé un emploi.

Différents leviers (rencontres, tutorat, ateliers…) permettent de rapprocher les séniors de l’entreprise et de les inscrire dans une dynamique de recherche d’emploi. Un focus est particulièrement mis sur la mise en avant de leurs compétences développées tout au long de leur carrière et dont ils n’ont pas forcément conscience.

Dans la mesure du possible, l’accent est mis sur la formation de binômes intergénérationnels, estimés plus enrichissant pour les deux parties.

N’oublions pas que les différentes générations présentent de nombreux rapprochements, qui souvent vont à l’encontre de l’idée que l’on s’en fait. Par exemple, saviez-vous qu’il existe des mam’Y et pap’Y, des séniors qui sont très proches des valeurs de la génération Y ? Doutiez-vous que la génération Y, couramment appelée la génération « Why » est aussi la génération du comment, la génération « How » ?

Synthèse des débats par Marie Guitton (apprentie chez Formatys qui vole désormais de ses propres ailes…).

3 Réponses to “Le savoir-faire intergénérationnel, source de valeur et de progrès”

  1. Ardèche Développement 3 décembre 2012 à 14:48 #

    Bonjour et merci pour votre article. Effectivement, en Ardèche nous sommes convaincus que la transmission inter-générationnelle est une vraie richesse pour nos entreprises. Nombreux sont les dirigeants qui reviennent implanter leur entreprise en Ardèche dans ce but. Si vous aussi, vous souhaitez implanter votre entreprise en Ardèche, une équipe de conseillers est à votre écoute et vous accompagne. http://entreprendre.ardeche.fr/qui-sommes-nous/contact/

    J'aime

  2. gold price 10 décembre 2012 à 10:33 #

    De la littérature disponible se dégage un portrait type de cette génération, censée se caractériser par la recherche d’un sens au travail, un besoin d’accomplissement et de feedback immédiat, un souci permanent d’équilibre vie privée/vie professionnelle, l’adoption non dissimulée de comportements opportunistes, un fort intérêt pour le travail collaboratif, une tendance au « nomadisme », une difficulté à s’engager dans le long terme, un fort degré de familiarisation aux technologies de l’information, etc. A écouter les consultants qui se spécialisent en la matière, il s’agirait désormais de mettre en place des politiques spécifiques pour faire face aux particularités supposées de cette génération.

    J'aime

  3. homecoming dresses kohls 20 mai 2013 à 17:39 #

    I have not checked in here for some time because I thought it was getting boring, but the last handful of posts are really good quality so I guess I’ll add you back to my daily bloglist. You deserve it my friend. kalibugan.xlogzwp-includesimagessmiliesicon_smile »

    J'aime

Les commentaires sont fermés.