Le maintien dans l’emploi : un enjeu pour l’intégration des personnes handicapées

17 Jan

Capture d’écran 2013-01-16 à 11.48.34

Malgré l’obligation d’emploi des personnes en situation de handicap, nombreux sont les salariés à quitter l’entreprise pour inaptitude, faute de pouvoir être maintenu à leur poste par l’employeur. Il est temps d’agir et les entreprises en sont bien conscientes. Plus de 250 personnes, institutionnels, experts du handicap et de l’insertion professionnelle et managers d’entreprises privées ou publiques se sont rassemblés, mardi 6 novembre, lors de la conférence Hanploi « Maintien dans l’emploi et management : quels leviers d’actions ?». Retour sur les échanges de cette journée.

Un regard croisé original et instructif : France-Europe

Pour définir le maintien dans l’emploi et dresser un bilan de la situation, les experts sont allés au-delà de nos frontières pour observer les comportements de nos voisins.

La Suède aurait-elle trouvé la solution ? C’est, néanmoins, le pays qui produirait le moins de désavantages en matière d’emploi. Dominique Velche, Enseignant chercheur à l’EHESP-MSSH, souligne le fait que la question de l’accessibilité a été prise en compte bien avant nous en Suède « De nombreuses choses étaient déjà beaucoup plus accessibles en Suède dans les années 70 qu’elles ne le sont aujourd’hui en France. » Selon les dernières statistiques datant de 2002, la Suède apparaissait comme étant le pays le moins désavantageux pour les personnes handicapées et la France était en 2ème position. Effectivement de nombreuses mesures ont été mises en place avec les institutions, mais aussi avec les entreprises pour faciliter l’accès à l’emploi des personnes handicapées.

Des acteurs mobilisés et les mentalités qui évoluent

Depuis la loi de 1987, de nombreuses mesures ont permis de favoriser l’intégration des personnes handicapées et de répondre aux problématiques de maintien dans l’emploi. Mais en parallèle, ce sont aussi les mentalités qui ont évoluées, comme l’a rappelé François Atger, Directeur de la communication de l’Agefiph, « il y a 25 ans, on parlait de reclassement, de rééducation dans des centres à l’extérieur de l’entreprise et de réinsertion professionnelle dans une autre entreprise. Depuis, avec la contrainte de l’obligation d’emploi de personnes handicapées, les entreprises se sont dit : « plutôt que de laisser partir des éléments de valeur de l’entreprise, gardons-les ! ». Pour atteindre cet objectif, c’est l’ensemble des acteurs de droit commun, du côté de l’entreprise, de la sécurité sociale, de la médecine du travail, qui doivent travailler ensemble pour maintenir dans l’emploi le salarié.

Le manager doit agir en amont pour prévenir d’une possible désinsertion professionnelle

Aménagement, reconversion, formation… de nombreuses solutions existent pour éviter un licenciement et elles fonctionnent, pour autant qu’elles aient été anticipées… C’est ce qu’explique Valérie Paparelle, Directrice générale adjointe de L’ADAPT, « les personnes sont souvent attachées à leur métier d’origine, mais la reconversion peut être une option pour le salarié ne pouvant plus exercer les mêmes fonctions à cause de son handicap. Mais pour se faire, l’entreprise doit informer les managers, en contact direct avec les salariés, sur le fait que cette solution est possible. Pour certaines personnes, cet aménagement est plus durable, c’est pourquoi le manager doit intervenir de manière précoce pour prévenir d’une possible désinsertion professionnelle. »

Savoir écouter le principal concerné, le salarié

Avant de déclencher toute démarche de maintien d’un collaborateur dont le handicap est survenu en cours de vie, il faut d’abord l’écouter. Comme l’indiquait Ange Mezzadri, Médecin du travail et consultant CMIE, « le fait d’être une personne handicapée n’empêche pas d’être une personne en premier lieu. La période où la personne doit intégrer le fait qu’elle n’a plus la même intégrité physique n’est pas très évident. Parler de reconnaissance de qualité de travailleur handicapé, bien sûr que c’est un outil, mais c’est quelque chose d’extrêmement mal vécu par les personnes pendant un certain temps, et il faut savoir l’accepter ».

Retrouvez en images le film des trois tables rondes

3 Réponses to “Le maintien dans l’emploi : un enjeu pour l’intégration des personnes handicapées”

  1. Shiryu7 19 janvier 2013 à 03:16 #

    Vraiment intéressant comme article, bravo à vous.
    Il est vrai qu’il est indispensable de mettre le salarié au coeur de toute stratégie d’adaptation du lieu de travail.

    Mathieu
    http://www.arianeconseil.fr

    J'aime

  2. Assistance mobile 21 janvier 2013 à 13:37 #

    En tout cas, pour bien mener cette action vers le succès, il faut avant tout que les entreprises sachent attribuer les bons postes aux bonnes personnes, c’est-à-dire, choisir pour les personnes en situation de handicap les postes qui leur convient, et ceux pour du long terme!

    J'aime

  3. dillards evening dresses 19 mai 2013 à 04:24 #

    Thankyou for this post, I am a big big fan of this web site would like to proceed updated.

    J'aime

Commentaires fermés