Les différents modes d’accompagnement : 3ème partie

19 Avr

17Le coaching collectif

a. Le coaching de groupe

Le coaching de groupe accompagne la définition et le suivi des objectifs individuels en groupe. Nombreuses sont les différentes méthodes utilisées lors d’un coaching de groupe:

– des ateliers de groupe

– le co-coaching

– le jeu des métaphores (par exemple, vous faites le lien entre votre fonction et un objet choisi parmi ceux apportés par le coach)

– le jeu de perception (raconter un entretien à un partenaire et rejouer ensuite la scène décrite, en interprétant le rôle de celui qui nous fait face dans la réalité).

L’atout de ce type de coaching est le soutien et la cohésion du groupe pour un bénéfice individuel et collectif.

b. Le coaching d’équipe

Il intervient notamment lorsqu’il est nécessaire de construire ou reconstruire la cohésion d’une équipe et définir des objectifs collectifs :

–          construction ou restructuration d’une équipe (team-building),

–          gestion d’un conflit interne à l’équipe,

–          harmonisation ou réorganisation des méthodes de travail…

Un coaching d’équipe commence toujours par une meilleure connaissance des personnes entre elles, et une définition de cette équipe, de son contexte.

Cas spécifiques :

Le team-building est principalement basé sur le partage d’une ou plusieurs activités hors champ professionnel, et doit son efficacité aux liens mis en exergue entre les enseignements de cette expérience et leur transposition dans le quotidien.

La gestion d’un conflit interne à l’équipe suppose de rencontrer chaque protagoniste en amont du coaching. Puis, avant de construire un objectif collectif pour sortir définitivement du conflit, il est indispensable d’accompagner chacun dans l’expression de ses rancœurs et de ses attentes, entre autres grâce à des techniques de communication non-violente.

Les rapprochements mutuels, la solidarité et la prise de recul qui découlent de ce type de coaching, vont favoriser l’évolution individuelle, la cohésion de l’équipe, et la progression collégiale.

Claire Leduc