L’impact des contraintes psychosociales sur l’absentéisme

24 Mai

Selon Dares Analyses*, entre 2003-2011, 3,6 % des salariés ont connu une absence au travail d’au moins une heure pour des raisons de santé ou pour la garde d’un enfant. Taux qui reste stable d’une année sur l’autre.

L’étude analyse également les contraintes psychosociales (risque d’agression physique ou verbale dans le travail, risque d’accident, obligation de travailler dans l’urgence…)  et les contraintes physiques (environnement bruyant, port de charges lourdes…).

Les chiffres de l’étude montrent que les contraintes psychosociales impactent l’absentéisme au travail et concernent  7.5% des salariés (contre 2.5% n’étant pas exposés à celles-ci).

L’impact des contraintes psychosociales est plus important que l’impact des contraintes physiques, puisque dans ce dernier cas seulement 5.5% des salariés s’absentent pour des raisons de santé.

* Dares analyses n°009, Février 2013

Retrouver tous les chiffres de l’étude à cette adresse : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2013-009.pdf

Claire Leduc

Une Réponse to “L’impact des contraintes psychosociales sur l’absentéisme”

Les commentaires sont fermés.