Un nouveau regard sur le développement des carrières et des compétences

5 Juin

40% des salariés en France suivent ou envisagent de poursuivre des formations professionnelles complémentaires. C’est ce que révèle l’étude Kelly Global Workforce Index de Mai 2013 sur le thème du développement des carrières et des compétences. Elle a été développée auprès de 120.000 répondants, répartis dans 31 pays.

Aujourd’hui, améliorer ses connaissances et son savoir-faire participent aux nombreuses possibilités d’évolution de carrières. Les salariés admettent devoir prendre le contrôle de cet aspect immanquable de leur carrière.

A la question « pourquoi souhaitez-vous acquérir de nouvelles compétences ? » 36% des salariés citent l’opportunité d’obtenir une promotion au sein même de leur entreprise, 34 % envisagent de se réorienter et 32 % y voit une opportunité pour mettre à profit leurs compétences dans une autre entreprise.

Aussi, l’étude révèle qu’en France, les salariés de la génération Y sont les plus motivés par les perspectives de promotion à 43%, contrairement à la génération X (32%) et aux baby boomers (25%). Ceux-ci privilégient davantage les formations dans l’objectif de se reconvertir. Dès lors, on remarque clairement une différence d’attentes entre les différents groupes générationnels.

D’autres chiffres révélés par l’enquête nous indiquent que 67% des salariés plébiscitent la pratique professionnelle dite « sur le terrain », suivie de près par la formation professionnelle à 55% afin de développer leurs compétences. Les autres méthodes de développement des compétences, telles que les séminaires, tutorat, certification professionnelle, sont moins citées par les salariés.

Enfin, en ce qui concerne les compétences nécessaires à la réussite professionnelle et au bon fonctionnement de l’entreprise, les salariés citent en priorité :

–           le travail d’équipe et collaboratif (77%),

–          l’écoute active (72%),

–          le sens du détail (70%)

–          la communication orale (69%).

S’ils estiment être compétents dans ces domaines, ils admettent avoir besoin de développer leurs compétences linguistiques (64%), leur leadership (41%) et leur créativité (37%).

Pour tous les salariés, améliorer leurs compétences représente un engagement tactique  et réfléchi afin de développer leur parcours professionnel et de s’affirmer pleinement dans leur poste.

Toute l’étude et tous les graphiques à cette adresse :

http://www.kellyservices.fr/uploadedFiles/France_-_Kelly_Services/6-Knowledge_Hub/Tendances_March%C3%A9s_et_Rapports/D%C3%A9veloppement%20de%20carri%C3%A8re%20et%20de%20comp%C3%A9tences.pdf

 

Claire LEDUC