Archive | août, 2013

Quelle place pour les dictons et expressions en entreprise ?

26 Août

Découvrez l’interview de Bernard BENATTAR, psychosociologue et philosophe du travail, qui nous parle des dictons et de leur place en entreprise.

« Le temps c’est de l’argent » /« On a rien sans peine » / « Pressé comme un citron » / « Mieux vaut prévenir que guérir » sont autant de mots qui marquent, font réagir et rythment nos journées en entreprise.

Quelle est la philosophie de ses expressions et leur signification ? 

Ecoutez l’émission de radio « Ma vie au Travail » : Les dictons d’entreprise

 

Formatys

 

« Comment gérer les situations individuelles difficiles en entreprise ? » Ecoutez l’émission de Radio « Ma vie au travail »

22 Août

Emmanuelle Lépine, Directrice Clinique d’Interstys, nous explique comment appréhender les situations difficiles en entreprise. Si le mal-être des individus a toujours existé, la société s’est largement intéressée aux risques psychosociaux depuis une vingtaine d’années. Contraintes de temps, surcharge de travail, perte de repères, la santé psychique est parfois mise à mal. Comment réagir lorsqu’un salarié envoie de tels signaux ?

Tout d’abord, la santé psychique se construit dans la relation aux autres par la reconnaissance, les échanges, le soutien des collègues et de la hiérarchie. Dans une organisation, tout est question de synergie.  

Cela se traduit par le fait de se réunir auprès de la personne en difficulté, afin de lui proposer de réfléchir à la problématique qu’elle rencontre. Le but est d’éviter l’isolement.

Aussi, lorsque nous sommes confrontés à des difficultés, il est nécessaire d’être mobilisable rapidement et intensément. Une crise peut être résolue en 3 semaines, si l’entourage est réactif. En effet, la crise ne doit pas durer trop longtemps pour ne pas affecter d’autres personnes et la synergie du groupe.

Pour davantage d’explications, écoutez dès maintenant l’intervention d’Emmanuelle Lépine et le témoignage de Géneviève HIBERT, Responsable des Ressources Humaines du Groupe Six, confrontée à une situation difficile.

Formatys

Claire Leduc

 

Qu’est ce qu’un bon manager ? Ecoutez l’émission de radio « Ma vie au travail ».

16 Août

Emmanuelle Lépine, Directrice Clinique d’Interstys, nous explique la difficulté de manager.  Quelles sont les qualités et compétences attendues d’un manager et les difficultés inhérentes à sa fonction ?

Bien souvent, les collaborateurs sont promus managers en raison de leurs compétences techniques, mais être un bon manager c’est avant tout savoir mener les hommes en adéquation avec la stratégie de l’entreprise.

Aujourd’hui, le manager doit être capable de remonter les informations à la direction et de faire face à la réalité du quotidien tout en disposant des compétences relationnelles fortes. Il doit à la fois, répondre aux exigences du top management et être proche de ses équipes. Or, si les compétences techniques sont souvent assimilées et appliquées, les compétences relationnelles ne s’improvisent pas.

Parce que le rôle du manager est primordial dans l’entreprise, de plus en plus d’entreprises mettent en place des programmes d’accompagnement managérial pour soutenir les managers et développer leurs compétences relationnelles. Un excellent moyen de (re)valoriser la fonction managériale.  

Ecoutez dès maintenant l’émission de Radio « Ma vie au travail » : Qu’est-ce qu’un bon manager ?

http://www.formatys.fr

Suivez-nous sur Facebook 

Claire Leduc

Découvrez les trois temps de la vie professionnelle dans l’émission radio « Ma vie au travail »

9 Août

Dans ce troisième épisode de l’émission de radio « Ma vie au travail » en partenariat avec Radio Moustic, Elisabeth Bréant, consultante et formatrice, nous explique les trois tiers-temps, c’est-à-dire les temps forts qui rythment la vie professionnelle. 

Le premier temps correspond au stade d’entrée sur le marché du travail où le jeune passe d’un statut d’étudiant à celui de salarié. Dès lors, il devra prendre sa place dans l’entreprise et aller de l’avant (en demandant des retours et des conseils à ses collègues, par exemple).

Le deuxième temps correspond au milieu de carrière : un temps pour réfléchir à son évolution professionnelle et faire un bilan de sa carrière.

Enfin, le troisième temps correspond au moment de fin de carrière, avant le départ à la retraite. A cette période, il est nécessaire de donner un sens au reste de son parcours : comment appréhender au mieux son départ à la retraite et rester motivé pour les années restantes ?

Pour en savoir plus, écoutez dès maintenant l’émission radio « Ma vie au travail »

Formatys

Claire Leduc

Découvrez le parcours dirigeant « Performance et Qualité de vie au travail » dans l’émission de Radio « Ma vie au travail ».

6 Août

Ma vie au travail, c’est votre émission pour tout connaître de l’entreprise. Cette émission est consacrée à une équation simple : Performance + Qualité de Vie au Travail = Succès.

Aujourd’hui, pour installer la qualité de vie au travail (QVT),  l’entreprise doit prendre soin de ses salariés, donner du sens au travail et bâtir une relation de confiance avec ses collaborateurs.  

Dans cette démarche, le groupe Sagacité a créé le Parcours Dirigeant : un parcours unique et innovant pour les dirigeants d’entreprise, qui offre une alternance entre stratégie et mise en œuvre opérationnelle. Lancé en mars 2013, ce parcours est construit autour de trois dimensions :

–          L’intervention d’experts pour réfléchir à une démarche QVT

–          La mise en œuvre opérationnelle et le partage de pratiques entre dirigeants

–          L’accompagnement personnalisé avec un consultant spécialisé en QVT

Ecoutez dès maintenant Fabienne Simon, directrice du Parcours et Alain Benlezar, Responsable Corporate Qualité de vie au travail du groupe AIR France.

Formatys

Claire Leduc

LEGO® Serious Play® : Une méthode originale pour répondre à une problématique d’entreprise

2 Août

2013-08-02_081852

LEGO® Serious Play® est une méthode originale qui permet de répondre à une problématique d’entreprise. Le concept est lancé au début des années 2000, à la suite d’une analyse menée par Robert Rasmussen au sein de la R&D de LEGO®.

Un exemple de workshop

Attablés par groupe de 5-6 personnes, les participants disposent d’un kit de LEGO : cubes, fleurs, échelle, bonhomme, drapeau… Ils reçoivent les règles de fonctionnement de l’atelier :

  • Etat d’esprit positif sur soi et les autres
  • Pas de jugement
  • Bienveillance
  • Confiance en soi

Voici la 1ère question posée à l’ensemble du groupe : « Individuellement, construisez la meilleure tour qui soit pour vous ». Quelques minutes plus tard, chacun est amené à expliquer sa construction. Les autres membres du groupe peuvent questionner sur l’utilité ou la fonctionnalité de telle ou telle pièce, sans jamais interroger la personne elle-même, ni porter de jugement ou d’interprétation sur le sens de la construction.

Une 2e question est posée : « Individuellement, construisez une caractéristique essentielle d’un facilitateur/manager ? ». Le groupe suit le même process que ci-dessus.

Lors de la 3e phase de travail, il est demandé aux participants de construire un paysage commun à partir des modèles individuels afin de « déterminer plusieurs caractéristiques d’un facilitateur/manager ». Il s’agit ici d’une phase de co-construction où chacun tient son modèle dans sa main, sans avoir le droit de déplacer celui des autres : le groupe élabore plusieurs scenarii afin d’aboutir à un storytelling.

Lire la suite