Faire de l’intergénérationnel une opportunité pour les entreprises

11 Oct

BOnnesPratiquesTrop souvent les différentes générations qui, aujourd’hui, se retrouvent à travailler ensemble sont comparées et opposées. Dans cet article, conçu en collaboration avec Claire Lesaffre, consultante en ressources humaines, nous avons voulu démontrer qu’il n’y a pas lieu de faire une confrontation entre les générations plus âgées et la nouvelle génération. Si elles sont différentes, il faut aujourd’hui que les entreprises acceptent le changement et arrivent à tirer le meilleur parti de chacune des générations.

Le monde bouge, la durée de vie s’allonge, les nouvelles technologies révolutionnent le monde de l’entreprise. Désormais ce sont les seniors, la génération X et la génération Y qui cohabitent sous le même toit !

Chacune d’elle possède ses propres valeurs et une approche différente du travail en entreprise. Comment conjuguer toutes ces sensibilités tout en faisant grandir l’entreprise ?

 Des générations bien différentes ….

Les baby-boomers, la génération X (35-50 ans), la génération Y (20-35 ans) et la génération Z (moins de 20 ans) sont autant de catégories qui se retrouvent à travailler ensemble malgré les différences d’âge, d’expériences professionnelles, de culture et d’approche du monde de l’entreprise.

En effet, si les seniors, ont généralement connu le plein emploi, la génération X a en revanche connue la crise économique. La génération Y est, quant à elle, celle de la mondialisation, de la multiculture et de la révolution numérique. Ces jeunes sont très à l’aise avec les nouveaux outils et sont davantage préparés aux évolutions modernes. Ils auront donc plus de facilités à travailler dans un environnement multiculturel, en réseau et en dehors des frontières de l’entreprise.

Enfin, l’approche de la vie en entreprise est différente entre un senior, qui a généralement fait toute sa carrière dans la même entreprise et un salarié de la génération X, au sein de laquelle les collaborateurs sont nombreux à avoir occupé des postes dans différentes entreprises. Quant à la génération Y, qui évolue sur un marché de l’emploi en crise, elle est consciente qu’elle n’aura pas un parcours professionnel linéaire et pérenne. Elle a une vision très réaliste du marché où la concurrence est rude et où il faudra sûrement passer par plusieurs contrats à durée déterminée avant de décrocher un poste à durée indéterminée. Cependant, elle n’est pas désabusée : elle est prête à se battre pour réussir et faire face à ces difficultés. Les jeunes  qui veulent se démarquer se montrent souvent débrouillards et ont une capacité à sortir du cadre tout en restant motivés.

… A faire conjuguer ensemble

L’entreprise est bien consciente de ces différences et l’enjeu n’est donc pas d’opposer les générations mais plutôt de les faire avancer ensemble. Aujourd’hui, l’intergénérationnel est une affaire de management afin d’allier le potentiel de chaque génération et d’en tirer le meilleur. Pour cela, il est avant tout nécessaire d’éviter les incompréhensions et de favoriser un travail commun : une sorte de melting pot qui décloisonne les équipes, les valorise et développe les compétences.  Une manière finalement de faire travailler les collaborateurs  en harmonie et dans le partage de leurs compétences : l’expérience pour les plus âgés et la spontanéité pour les plus jeunes.

Claire Leduc

http://www.formatys.fr