Archive | septembre, 2015

Nos coaches ont du talent… et un grand cœur !

28 Sep

« J’AI LE DROIT D’ÊTRE UN ENFANT »
samedi 10 octobre à 15h à la MJC de Persan
une création interprétée par des jeunes du Village SOS de Persan.

C’est une belle aventure qui se concrétise, commencée en février dernier, à la demande du directeur du village SOS de Persan dont les enfants souhaitaient monter un spectacle autour des droits de l’enfant.
Une belle aventure et un défi, aussi: écrire, mettre en scène et jouer une pièce, en peu de temps, pour sensibiliser aux droits dans un contexte où il y a encore beaucoup de travail à faire… C’est, pour tous, leur première expérience de la scène.

Ils sont 23, de 7 à 17 ans, parmi d’autres jeunes placés dans ce village où ils vivent avec leurs frères et soeurs dans des maisons tenues par des assistantes familiales et accompagnés par des éducateurs et des psychologues.
23 jeunes que je souhaite profondément remercier pour leur engagement dans ce travail qui leur a demandé beaucoup d’eux-mêmes, de concentration, de mémorisation et de patience, et pour tous ces moments d’humanité et d’émotion partagés… J’ai appris beaucoup …

J’en profite pour saluer le travail de cette organisation qui oeuvre sur le terrain pour donner un cadre de vie, de restructuration et d’accompagnement à ces jeunes qui débutent dans la vie dans des conditions qu’on peut parfois à peine imaginer…

La pièce sera rejouée le 22 octobre lors des Vesos Trophy SOS VILLAGE à Salesches, devant un public nombreux, un beau défi pour eux émoticône smile

Si le coeur vous en dit, soyez les bienvenus ! … L’entrée est libre…

Véronique Dimicoli
Cie Folheliotrope

« … nous élever jusqu’à la hauteur de leurs sentiments, nous étirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre, pour ne pas les blesser. »
Janusz Korczak, Quand je redeviendrai petit.

Bravo et merci pour ta générosité Véronique Dimicoli au service de notre partenaire Sos villages d’enfants.

Nos coachs ont du talent …et un grand cœur !

22 Sep

Découvrez « Autour des enfants », le livre récit de Stéphane Viseux.

Un homme, un vélo, des enfants…7 382 Km à vélo au profit de la protection de l’enfance. Découvrez le récit de cette incroyable aventure, dans le livre « AU TOUR DES ENFANTS ». Une action au profit de SOS Villages d’Enfants.

Commandez vite ce livre, l’ensemble des bénéfices reviendrons à l’association SOS Villages d’Enfants.

livreAncien footballeur de haut niveau, passionné de cyclisme, Stéphane est également coach mental et sophrologue. Retrouvez l’ensemble de ses activités sur http://www.sophrologie-vitre.com/

Pour en savoir plus sur l’association : http://www.sosve.org/

La QVT sur le principe ça a l’air bien, mais qu’en pense tout le monde ? La vision de K comme COACH acteur de la QVT

15 Sep

La Qualité de Vie au Travail : certains pourraient penser que c’est un concept à la mode pour « se la couler douce au boulot », mais que pour eux, le travail c’est fait pour travailler, et un point c’est tout. D’autres pensent que c’est super, mais que ça n’arrivera jamais. D’autres encore, pensent que c’est intéressant comme concept, mais que ce n’est pas pour eux, ni pour leur entreprise.
Et vous qu’en pensez-vous ?

cocktail

De mon côté, je pense qu’avant tout, il faut que chacun décide :
– Si l’entreprise le décide, c’est très positif mais peut être pas nécessaire et suffisant.
– D’autre part, chaque individu peut faire son chemin, quelque soit la décision de l’entreprise.
– Rien n’est parfait, mais si personne n’avance, pensez-vous que les choses peuvent changer ?

Vous passez beaucoup d’heures au travail: 35h ? 45h ? 60h ? Mais combien d’heures passez-vous sur vos mails professionnels en dehors du travail ou au téléphone ? Combien d’heures passez-vous à penser à votre travail pendant vos moments de vie privée ?

Faites vos comptes. La vie est trop courte, profitez-en même au boulot :
– Un peu plus de respect et d’échanges
– Un peu plus de compréhension, un peu moins de compétition
– Un peu plus de communication et d’esprit d’équipe
– Des espaces de travail agréables et des services qui facilitent la vie
– Des moments de détente
Au final c’est plus agréable, et c’est plutôt bénéfique pour le travail, alors tout le monde est content 😉

Aujourd’hui les entreprises qui gagnent sont celles qui ont cherché des solutions.
Les entreprises qui gagnent sont celles qui vivent.
Les entreprises vivantes sont celles où il fait bon travailler, dans lesquelles les personnes sentent que leur travail a un but, un sens, où ils sentent que leur investissement sert à quelque chose, et qu’il est apprécié. Ainsi ils ont envie de s’impliquer, de relever les challenges de l’entreprise, d’évoluer dans l’entreprise et de participer à sa progression.

C’est dans cet esprit que K comme COACH a conçu ses programmes de coaching individuel à destination des cadres et managers, dirigeants, entrepreneurs, professions libérales et consultants, …

Ils sont au service :
– du développement professionnel – communication, posture, manager, fédérer, diriger, vendre, négocier,…
– de la gestion du stress,
– de la prévention du burn-out ou de l’accompagnement du retour au travail,
– de la Qualité de Vie au Travail,
– de l’équilibre vie privée / vie professionnelle et la gestion de l’addiction numérique,
– de l’amélioration des relations interpersonnelles en entreprise…

« Chez K comme COACH : qui dit coaching dit relaxation associée. »

C’est une spécificité innovante en matière de coaching : les séances se terminent par une mini-relaxation, permettant de mieux assimiler le contenu de la séance. Ainsi les programmes de coaching participent à la gestion du stress, à la prise de recul ou au lâcher prise selon le cas et plus globalement au bien-être du corps et de l’esprit. Le coaché pourra ainsi canaliser à nouveau sereinement et efficacement ses énergies dés la fin de la séance.

Natacha Pickaert
Présidente et coach,
K comme COACH

Aimez nous sur http://www.facebook.com/KcommeCOACH

– Coaching professionnel : offre entreprise et offre adaptée pour les financements en tant que particulier
– Coaching personnel pour les particuliers

Retrouvez les offres Solutions-QVT de l’auteure ici et  !

Gestion du stress au travail : l’approche de la sophrologie

8 Sep

Ateliers bien-être, formations en gestion du stress, séances de relaxation… la sophrologie s’invite de plus en plus en entreprise autours de différentes problématiques.
Une des demandes les plus fréquentes concerne la gestion du stress au travail, qui est devenue un enjeu majeur pour l’entreprise et un des domaines d’action de prédilection de la sophrologie.

Proposant un ensemble de techniques de respiration, de relaxation, de concentration, de pleine conscience, de projections, quelle est l’approche de la sophrologie dans la gestion du stress ?
Différentes réponses peuvent être avancées en fonction de la demande spécifique de l’entreprise, du contexte, des contraintes et de la culture d’entreprise. Je vous propose d’aborder ici cette question de manière générale, en nous intéressant à la définition du stress par l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail.

paris lille

Le stress selon l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail

Selon l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail :

Un état de stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a des ressources pour y faire face.

En d’autres termes, un état de stress au travail se produit lorsqu’on estime ne pas avoir les capacités nécessaires pour répondre aux exigences habituelles ou exceptionnelles de la vie professionnelle.

Cette définition présente donc deux aspects dans l’apparition du stress, susceptibles de former deux leviers d’action sur lesquels agir :
– La perception des contraintes de l’environnement
– La perception de ses ressources
Un programme en sophrologie proposera la pratique et l’apprentissage d’une progression de techniques jouant sur ces deux variables.

Étape préalable : Apprendre à décompresser

Un cycle de séances de sophrologie dédiées à la gestion du stress commencera souvent en abordant des techniques de respiration, de relaxation et de lâcher-prise de base, avec comme objectifs d’apprendre à se détendre physiquement et mentalement et à retrouver un état de calme et de bien-être.
Les participants peuvent ainsi s’approprier des premiers outils pour désamorcer un stress qui monte, mais aussi pour évacuer la pression et les tensions accumulées pendant la semaine.

sophrologie lille

Changer son regard sur les contraintes de l’environnement

Les « contraintes de l’environnement » sont inhérentes à chaque activité (échéances, objectifs, diverses exigences, travail en collaboration et parfois en dépendance avec d’autres personnes…). Leur perception par les employés ont comme origine des faits concrets, mais comme toute perception, elles ont une part de subjectivité et leur impact en terme de stress va aussi dépendre de la manière de les appréhender.

La sophrologie permet d’apprendre à prendre du recul sur ces contraintes qui sont parfois perçues de manière accentuée.
Des techniques de pleine conscience (de soi, de sa position, des ressentis du corps…), et de concentration sur l’instant présent vont permettre de lâcher les ressassements de pensées anxiogènes qui s’invitent quand le stress survient. Cette prise de recul va aider à minimiser l’ampleur et l’impact émotionnel des stresseurs extérieurs, pour pouvoir y réagir avec plus de calme et d’efficacité.
L’approche phénoménologique des techniques – apprendre le temps de la séance à observer sans mettre d’étiquette, sans mentaliser – va progressivement amener à percevoir l’environnement tel qu’il est, sans en exagérer les contraintes.

Mieux percevoir ses ressources et améliorer la confiance en soi

D’autres techniques, dites « de futurisation » peuvent par la suite être abordées et transmises. Elle consistent notamment à prendre conscience de ses ressources et à se projeter favorablement et en confiance dans des situations redoutées.
A l’instar des techniques de préparation mentale utilisées par les sportifs de haut niveau, ces exercices permettent de se sentir acteur et en possession de ses capacités et de s’ancrer dans un déroulement positif d’événements, de prendre confiance en soi, de se sentir plus serein face à différentes situations.

Pour résumer…

La sophrologie contribue – pour reprendre les termes de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail pour définir le stress – à rétablir un meilleur équilibre entre la perception qu’une personne a de ses ressources vs. celle qu’elle a des contraintes de son environnement.
Elle apporte des outils pour décompresser, mais aussi pour améliorer la confiance en soi, tout en apprenant à prendre du recul sur les facteurs stressants et ainsi à minimiser leurs impacts.

En aidant à développer les capacités nécessaires pour faire face au stress, la sophrologie s’inscrit comme un outil efficace de prévention secondaire, en complément d’actions de prévention primaire servant à réduire les sources du stress.
Formations en gestion du stress et ateliers de relaxation sont d’ailleurs recommandés par le rapport sur la prévention des risques psychosociaux commandité par le ministère du travail (Nasse et Légeron)1.

Léa Lapôtre
Sophrologue Praticienne RNCP

Retrouvez l’ensemble des offres de l’auteure ici et

1 Rapport sur la détermination, la mesure et le suivi des risques psychosociaux au travail, Philippe Nasse et Patrick Légeron, 2008

Crédits photos :
Creative commons on Flickr
StressAlan Cleaver
Stress and sleepKroszk@