Et demain la formation ?

… Apprendre

Comme pour une clôture d’année scolaire, le forum changer d’ère qui a eu lieu le 21 juin à la Cité des Sciences et de l’Industrie abordait la façon dont l’école et les organisations vont former au monde de demain…

L’été a passé et nous voilà déjà fin octobre … Un demain proche mais déjà un demain …

L’école a repris, l’activité dans les organisations bat son plein et déjà des changements s’opèrent … Le gouvernement qui se remanie, l’annonce de nouvelles réformes …

En tant qu’organisme de conseil et de formation, les réflexions vont bon train car nous sommes aussi les porteurs et accompagnateurs de ces évolutions.

Grace à la veille constante que nous réalisons, nous percevons les tendances et prenons les virages nécessaires pour répondre aux enjeux d’aujourd’hui et de demain pour nous, nos partenaires et nos clients.

 

… En continu

Nous faisons le constat que les transformations sont assez similaires entre les organisations et l’école même si chacun y va à son rythme et à son échelle. La mutation s’opère quelque soit le secteur, la structure et l’institution.

L’école – comme l’entreprise – prend un nouveau virage. On s’attache de moins en moins à une marque qu’à une expérience de vie.

La formation de demain, quelle que soit l’institution, c’est :

  • Apprendre en continu
  • Se positionner à la fois en tant qu’enseignant et apprenant
  • Chercher par soi-même à travers des expériences
  • Travailler sur la force du collectif par la coopération et la collaboration
  • S’auto-évaluer/ Co-évaluer ses pairs
  • Travailler en mode projet, en mode « hybride », passer par l’expérimentation
  • Favoriser une pédagogie intuitive et active
  • Valoriser les compétences comportementales et relationnelles

Selon Julie JOLY (directrice de l’école W), le nouvel enjeu auquel nous devons faire face est de développer la créativité, la capacité à apprendre, l’empathie et l’interculturel.

 

… En intelligence collaborative ?

Joel de Rosnay parle d’intelligence collaborative plutôt que d’intelligence collective. L’idée est de catalyser, de créer les conditions qui favorisent la relation humaine.  Il faut développer :

  • La reconnaissance
  • L’autonomie
  • Le droit à l’erreur
  • Le savoir être

 

La notion de « co » est au cœur de cette mutation. Tout semble reposer à nouveau sur l’humain, la relation à l’autre. Preuve en est, nous sommes de plus en plus sollicités pour animer des sessions de coaching, de codéveloppement et de formations sur des thèmes tel que :

  • L’intelligence émotionnelle
  • L’intelligence relationnelle
  • L’intelligence situationnelle
  • L’assertivité
  • Le mieux vivre ensemble au quotidien
  • Le courage de dire les choses
  • Le feedback et le feedforward

Si aujourd’hui l’intelligence artificielle prend une place prédominante dans les grands changements qui s’opèrent, nous sommes convaincus que la qualité de la relation humaine sera la clé déterminante dans les organisations performantes et au cœur de leur environnement.

Tout cela laisse présager de belles choses à venir …

 

Bénédicte Chatelier, chargée de projets

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑