Tag Archives: collectif

Les différents modes d’accompagnement : 2ème Partie

17 Avr

 L’ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL

6a. L’analyse de pratique

Cette forme d’accompagnement se réalise grâce à une observation directe ou différée des pratiques, en situation réelle de travail.

Par une auto-évaluation et un feed-back de l’observateur (à ne pas confondre avec évaluation), la personne perçoit les éléments de progrès dont elle n’avait pas conscience.

Cette analyse est concrète, factuelle permet d’apprendre à s’évaluer. Cependant, l’observateur peut indirectement influencer le comportement initial. Imaginez-vous passer un appel devant un observateur: auriez-vous exactement le même comportement que lors d’une situation non observée?

b. Le coaching individuel

Cette technique d’accompagnement intervient souvent pour optimiser la posture managériale,  la gestion du stress, la communication, la gestion du temps, construire une réorientation professionnelle et faciliter une prise de poste.

L’objectif individuel est clarifié dès le départ et le travail s’opère sur la mobilisation des ressources et le dépassement des difficultés. Le coaché construit, élabore et suit l’objectif qu’il s’est fixé, en étant guidé par son coach.

Les atouts du coaching individuel sont multiples : la relation privilégiée entre accompagnant et accompagné, la totale adaptation à l’objectif fixé, au contexte, à l’expérience, aux talents et aux difficultés du coaché.

Un manager… mais c’est quoi au fait ?

30 Août

Soutenir, écouter, s’adapter au fonctionnement de chacun, être juste, laisser de l’autonomie tout en vérifiant l’exécution des tâches, gérer les conflits, faire confiance… Le manager est attendu sur tous les fronts et il y a de quoi en perdre la tête. Entre manque d’envie, manque de temps, et peur de mal faire, difficile de comprendre son rôle et surtout quelles en sont les limites et les priorités. On peut parfois en arriver à laisser complètement de côté la dimension managériale et se réfugier sur l’aspect technique de sa fonction.

Dans mes interventions, j’entends certains directeurs d’entreprise affirmer : « Je n’ai pas à dire à mes managers ce qu’ils doivent faire ou pas ! ». Certes, l’idée n’est pas d’imposer des directives trop rigides. Mais en s’appuyant sur le collectif en impliquant les managers dans la réflexion, il peut être intéressant de définir un cadre commun pour répondre enfin précisément aux questions : « qu’attend-on aujourd’hui de moi ? » et « jusqu’où aller dans l’accompagnement de mes équipes ? ».

A l’heure où les risques psychosociaux sont au centre de toutes les attentions, une chose est sûre, le manager est de plus en plus attendu sur ses compétences humaines. Alors, plutôt que de croiser les doigts pour que la situation s’améliore d’elle-même, pourquoi ne pas se lancer ?

Audrey