Tag Archives: dirigeants

Découvrez le parcours dirigeant « Performance et Qualité de vie au travail » dans l’émission de Radio « Ma vie au travail ».

6 Août

Ma vie au travail, c’est votre émission pour tout connaître de l’entreprise. Cette émission est consacrée à une équation simple : Performance + Qualité de Vie au Travail = Succès.

Aujourd’hui, pour installer la qualité de vie au travail (QVT),  l’entreprise doit prendre soin de ses salariés, donner du sens au travail et bâtir une relation de confiance avec ses collaborateurs.  

Dans cette démarche, le groupe Sagacité a créé le Parcours Dirigeant : un parcours unique et innovant pour les dirigeants d’entreprise, qui offre une alternance entre stratégie et mise en œuvre opérationnelle. Lancé en mars 2013, ce parcours est construit autour de trois dimensions :

–          L’intervention d’experts pour réfléchir à une démarche QVT

–          La mise en œuvre opérationnelle et le partage de pratiques entre dirigeants

–          L’accompagnement personnalisé avec un consultant spécialisé en QVT

Ecoutez dès maintenant Fabienne Simon, directrice du Parcours et Alain Benlezar, Responsable Corporate Qualité de vie au travail du groupe AIR France.

Formatys

Claire Leduc

Comment convaincre les dirigeants d’intégrer la Qualité de Vie au Travail dans le projet de l’entreprise ?

11 Juil

A l’occasion des 10 ans de Formatys, le 4 juillet dernier, nos invités ont participé à un atelier d’émergence d’idées, par la pédagogie du détour.

D’étape en étape, chacun définit tout d’abord les difficultés inhérentes à la question posée, puis les leviers possibles : « Comment convaincre les dirigeants d’intégrer la qualité de vie au travail dans le projet de l’entreprise? ».

Trouvez votre animal !

La méthodologie suivie permet aux participants de choisir un animal et d’en définir ses caractéristiques. En voici quelques exemples :

  • le pingouin : notion de solidarité dans le groupe, le père s’occupe de l’œuf, les adultes protègent les nouveaux-nés, les jeunes sont insouciants…
  • le loup : il vit en meute, peut fonctionner aussi en solitaire, prédateur qui se bat dans un monde hostile, il protège ses petits et les rend autonomes…
  • le martin-pêcheur : il doit observer, sait prendre de la hauteur, navigue dans les courants, est très rapide quand il plonge…
  • le singe : il existe de nombreuses races différentes, il est agile et se déplace rapidement, vit en groupe, est intelligent…

A partir des caractéristiques trouvées, les participants font le lien entre chacune d’elles et la question initialement posée. La richesse de la production est étonnante et le lien se fait facilement !

Trouvez les arguments !

Voici les nombreux parallèles établis entre les caractéristiques des animaux et la question posée :

  • L’objectif doit être commun et précis. En allant dans le même sens, dirigeants et collaborateurs gagnent en efficacité.
  • La vigilance doit être de mise. Il convient de faire attention aux dangers collatéraux et de prendre le recul nécessaire, de laisser du temps pour intervenir au moment opportun. Ténacité, patience, étude minutieuse des contraintes/limites sont les qualités requises pour mettre en place une démarche QVT.
  • A cela s’ajoutent les comportements indispensables pour réussir un projet : persévérance, résistance et douceur, force tranquille, dynamisme, énergie, fierté, discrétion, agilité, combatif…
  • Les méthodes de travail doivent être organisées et encadrées (poser des jalons), en étudiant différentes approches et définissant des codes de confidentialité et bienveillance.
  • L’impact sur l’environnement est indéniable : plus sain et naturel, il offre des repères, de meilleures conditions de travail et permet de se protéger des difficultés extérieures. Il peut rassurer sur l’avenir, créer du lien et une communauté, favoriser les échanges et le partage de bonnes pratiques…
  • Les résultats sont indiscutables : une démarche QVT joue sur la motivation des salariés, donne envie de s’investir davantage, crée adhésion et mobilisation, ouvre les marchés avec des possibilités plus faciles d’évolution…

Dans toutes démarches, le collectif occupe une place importante : la solidarité s’opère au travers d’actions simples et concrètes au quotidien. L’entreprise gagne de la notoriété et une réputation honorable, tout en augmentant son efficacité dans le travail accompli !

Anne Petit-Raybaud

Le dirigeant : premier capital immatériel de l’entreprise

28 Nov

L’observatoire Amarok, le CJD et Malakoff Médéric viennent de publier les résultats du 1er volet de leur étude sur la santé des dirigeants :

Quelques chiffres significatifs :

  •  66 % des patrons travaillent plus de 50 heures par semaine, et 57 % travaillent au moins 6 jours par semaine. Les dirigeants de TPE (moins de 10 salariés) sont  32,8 % à travailler plus de 60 heures par semaine (46,7 % dans les PME).
  • 10 % des sondés ne prennent aucune semaine de vacances.
  • 35% des dirigeants sont incapables d’estimer le chiffre d’affaires de leur entreprise à 6 mois.
  • 81 % des sondés jugent leur état de santé physique bon ou très bon (73 % dans les TPE),
  • Presque 90 % d’entre eux jugent leur état de santé psychologique bon ou très bon
  • Plus de 80 % d’entre eux déclarent « ne jamais avoir ressenti de déprime ni de sentiment d’isolement ». Ils sont pourtant 32 % à s’être senti stressés « en permanence et souvent au cours des deux dernières semaines », et 33 % à éprouver des difficultés à concilier vie professionnelle et vie familiale.

Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 700 dirigeants (moyenne d’âge 48 ans) travailleurs non salariés, représentatif des dirigeants de TPE/PME, dont l’effectif est compris entre 3 et 249 salariés.

Valérie Moreau-Vettilart