Tag Archives: formatys

Les solutions pour la qualité de vie au travail

24 Juil

Le 4 juillet dernier, Formatys a fêté ses 10 ans avec ses plus fidèles clients. Nos invités ont participé à un atelier sur le sens des mots, des maux et des solutions d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

201307-10ansFormatys-540

Troisième restitution de la production : les solutions pour la QVT (3/3)

Les grandes tendances

Ce qui est intéressant, c’est que la grande majorité des solutions proposées pour demain, ne demande pas de grands investissements financiers. Ce n’est pas d’abord une question d’argent, mais une question de posture.

Ces solutions reposent prioritairement sur des comportements à promouvoir. Elles illustrent également le principe de co-responsabilité qui seul permet d’avancer concrètement. Elles concernent :

  • les dirigeants qui doivent donner l’impulsion,
  • les managers qui doivent développer les bonnes pratiques managériales et communicationnelles,
  • ainsi que les collaborateurs qui doivent avoir des pratiques communicationnelles fonctionnelles et de coopération.

Il s’agit d’être bien conscient que l’une des composantes clé de la performance économique et de la différenciation concurrentielle, c’est la qualité de vie au travail. Cela est d’autant plus essentiel que la QVT impacte fortement des enjeux essentiels pour l’entreprise :

  • l’engagement des personnes,
  • l’ouverture au changement,
  • l’innovation,
  • l’appétence à la formation,
  • la qualité de la communication,
  • le climat social,
  • le service au client,
  • la rentabilité,
  • le développement durable de l’entreprise.

Lire la suite

Les maux du travail

22 Juil

Le 4 juillet dernier, Formatys a fêté ses 10 ans avec ses plus fidèles clients. Nos invités ont participé à un atelier sur le sens des mots, des maux et des solutions d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

201307-10ansFormatys-298

Seconde restitution de la production : le sens des maux (2/3)

Les grandes tendances

Il  a principalement été identifié des maux présents hier et aujourd’hui. Pour les maux de demain, les participants ont eu une posture intéressante : c’est-à-dire de ne pas considérer les maux comme une fatalité, mais de mettre en œuvre les actions/démarches de nature à promouvoir la qualité de vie au travail, ce qui renvoie aux solutions.

Ce que l’on peut noter, c’est que l’on est largement passé d’une pénibilité physique à une pénibilité psychologique.

Quand nous regardons la liste des maux notés, nous retrouvons la complexité des situations auxquelles nous sommes confrontées. Par exemple, la peur de l’avenir est un mal qui peut en générer un autre, par exemple du stress.

Beaucoup des maux notés sont liés à des carences managériales. C’est largement le cas pour : le manque de reconnaissance, le mépris, des objectifs irréalistes, l’isolement, l’individualisme, la compétition/des mises en concurrence inappropriées…

Les données brutes

HIER

AUJOURD’HUI

DEMAIN

Fatigue/ pénibilité physique/ souffrance Stress/Burn out / Dépressions La QVT devient un objectif partagé
TMS TMS/Stress
Tensions physique et psychologiques
Dito
Iniquité/inégalités/ privilèges
Echec
Sanctions
Manque de reconnaissance
Chosification
Silence Mépris
Harcèlement Harcèlement
Incivilités
Marche ou crève
Frustration due à la posture d’obéissance Poids de la responsabilité
Pression de la productivité Pression des objectifs, des délais, des clients
Compétition
Surcharge
Peur de l’avenir
Peur du déclassement
Précarité de l’emploi
Perte de repères
Crainte de l’avenir
Précarité des positions acquises
Repli sur soi Isolement
Solitude au milieu des autres
Individualisme/chacun pour soi
Baisse du sentiment d’appartenance
Porosité vie professionnelle/ vie privée Porosité accrue entre vie professionnelle et vie privée via notamment la dérive de l’utilisation des NTIC
Nouvelles technologies
Nouveaux modes d’organisation
Turn-over des directions
Pression de la remise en cause permanente
Absentéisme Désengagement
Conflits générationnels
Différences culturelles

Marc Forget, consultant coach senior des pratiques managériales

A suivre prochainement sur notre blog la 3ème partie de notre restitution sur les solutions pour intégrer la qualité de vie au travail.

Les mots du travail

19 Juil

Le 4 juillet dernier, Formatys a fêté ses 10 ans avec ses plus fidèles clients. Nos invités ont participé à un atelier sur le sens des mots, des maux et des solutions d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

201307-10ansFormatys-208

Première restitution de la production : le sens des mots (1/3)

Les grandes tendances

  • Evolution vers une posture de leader/coach, porteur d’une vision et de sens ;
  • Un leader/coach entraîneur/ mobilisateur, développeur des personnes;
  • Plus de monopole du savoir, de la compétence pour le responsable. Il doit souvent diriger des personnes plus expertes que lui. Il doit donc jouer de plus en plus sur les leviers participatifs et délégatifs.

On évolue vers plus de participation, d’association, de développement de l’autonomie et de la responsabilité, ce qui n’enlève rien à l’exigence de résultat.

La capacité à communiquer devient une compétence clé. Reconnaître les interactions internes et externes, accepter de naviguer dans un monde complexe deviennent des postures incontournables. Le respect réciproque et le principe d’altérité doivent de plus en plus fonder les relations professionnelles. Elles doivent se caler sur une confiance partagée entre l’entreprise, ses managers et ses collaborateurs.

La fragmentation des parcours professionnels suppose de plus en plus d’avoir à négocier et renégocier des deals de collaboration bons pour l’ensemble des parties. Concilier les objectifs économiques avec la qualité de vie au travail, devient une condition clé de la performance de l’entreprise. Le bien-être des personnes favorise l’engagement et la productivité.

Acquérir, entretenir, actualiser les compétences permettront l’employabilité durable dans l’entreprise ou plus largement sur le marché. Le souhait est de donner au terme DRH, le « R » de Relations (qualité des) et de Ressources (développement des Ressources humaines, comme axe stratégique de l’entreprise).

Il faudra aussi intégrer positivement :

  • la dynamique incontournable de changement en devenant acteur/auteur/co-auteur du changement via l’innovation,
  • le principe d’incertitude via les démarches de pilotage.

Les données brutes

HIER

AUJOURD’HUI

DEMAIN

Chef /patron Autorité attribuée Manager parfois leader/ leadership
Autorité reconnue
Leader/coach Autorité naturelle
Le chef décide seul Le manager associe à certaines décisions Le leader décide là où c’est de son ressort ; il associe le plus possible aux décisions et délègue la prise de décision chaque fois que possible
Top/down
Directif/autoritaire/
Paternaliste
Militaire
Posture d’obéissance demandée
Transversalité
Participatif
Délégatif
Développement de l’association, de la prise d’initiatives et de l’autonomie
Contrôle méfiance Contrôle confiance Autocontrôle
Evaluation partagée
Contraindre Motiver Réalisation de soi
Information et monologue
Parole, expression empêchée
Communication/ dialogue Communication/ dialogue
Approche analytique Approche systémique  Approche systémique
Accepter la complexité,
les paradoxes
Respect demandé au collaborateur Respect réciproque Respect réciproque Reconnaissance de l’altéritéEcoute réciproque
Confiance empêchée Confiance accordée Confiance réciproque
Fidélité Loyauté Contrat gagnant/ gagnant
Résultats Objectifs et évaluations individualisés
Performance
Productivité
Rentabilité
Primauté/pression du court terme
Redonner une dimension plus collective aux objectifs
Intégrer des objectifs de QVT
Poste Missions Missions
Portefeuille de compétences
Formation initiale Formation continue Apprendre à apprendre
Chef du Personnel DRH DRH
Stabilité
Continuité
Prévisibilité
Changement
Ruptures
Adaptation
Mobilité
Incertitude
Innovation
Flexibilité
Incertitude intégrée

Marc Forget, consultant coach senior des pratiques managériales

A suivre prochainement sur notre blog les 2ème et 3ème partie de notre restitution sur  :

  • les maux au travail,
  • les solutions pour intégrer la qualité de vie au travail

Comment boucler ses dossiers avant l’été ?

17 Juil

Le moment tant attendu est enfin arrivé, ce moment nommé… été !

Selon un sondage Ipsos-Europ Assistance, 62% des français projettent de partir en vacances. Nous serions susceptibles de croire que ce chiffre, pour le moins conséquent, rimerait avec une volonté de « déconnexion » totale avec son quotidien et plus encore, avec son activité professionnelle. Et pourtant, pas dans tous les cas.

En effet, le dernier sondage d’OpinionWay nous montre clairement que travailler durant ses congés concerne tout de même 26% des actifs. Ces derniers restent joignables à tout moment sur leur téléphone portable ou consultent leurs emails au moins une fois par jour, dans 38% des cas.

Entre impatience de partir en congés et angoisse de laisser derrière soi des dossiers que l’on n’a pas eu le temps de boucler, il s’avère nécessaire d’adapter sa charge de travail au quotidien en fonction de ce futur départ. N’ayez crainte, avec pour mots d’ordre « organisation » et « productivité », vous pourrez aborder vos vacances de la meilleure des manières et ainsi partir… l’esprit léger. Quelques conseils en trois points.

Lire la suite

L’ANI sur la qualité de vie au travail a été signé !

15 Juil

Le 8 juillet 2013, l’accord national interprofessionnel a été validé à la suite d’une longue négociation entre le patronat et les syndicats.

3 signatures de syndicats – CFDT,CFE-CGC, CFTC – ont permis la validation de l’accord sur la qualité de vie au travail et l’égalité professionnelle. L’accord prévoit notamment de :

  • favoriser  » l’expression directe des salariés «  en créant des groupes de travail,
  • installer un  » indicateur de promotion sexuée «  afin d’assurer l’égalité professionnelle.

Les actions restent encore peu concrètes. Attendons désormais que le gouvernement légifère à partir de ces mesures.

Pour en savoir plus : sur Juritravail.com

Formatys

Comment convaincre les dirigeants d’intégrer la Qualité de Vie au Travail dans le projet de l’entreprise ?

11 Juil

A l’occasion des 10 ans de Formatys, le 4 juillet dernier, nos invités ont participé à un atelier d’émergence d’idées, par la pédagogie du détour.

D’étape en étape, chacun définit tout d’abord les difficultés inhérentes à la question posée, puis les leviers possibles : « Comment convaincre les dirigeants d’intégrer la qualité de vie au travail dans le projet de l’entreprise? ».

Trouvez votre animal !

La méthodologie suivie permet aux participants de choisir un animal et d’en définir ses caractéristiques. En voici quelques exemples :

  • le pingouin : notion de solidarité dans le groupe, le père s’occupe de l’œuf, les adultes protègent les nouveaux-nés, les jeunes sont insouciants…
  • le loup : il vit en meute, peut fonctionner aussi en solitaire, prédateur qui se bat dans un monde hostile, il protège ses petits et les rend autonomes…
  • le martin-pêcheur : il doit observer, sait prendre de la hauteur, navigue dans les courants, est très rapide quand il plonge…
  • le singe : il existe de nombreuses races différentes, il est agile et se déplace rapidement, vit en groupe, est intelligent…

A partir des caractéristiques trouvées, les participants font le lien entre chacune d’elles et la question initialement posée. La richesse de la production est étonnante et le lien se fait facilement !

Trouvez les arguments !

Voici les nombreux parallèles établis entre les caractéristiques des animaux et la question posée :

  • L’objectif doit être commun et précis. En allant dans le même sens, dirigeants et collaborateurs gagnent en efficacité.
  • La vigilance doit être de mise. Il convient de faire attention aux dangers collatéraux et de prendre le recul nécessaire, de laisser du temps pour intervenir au moment opportun. Ténacité, patience, étude minutieuse des contraintes/limites sont les qualités requises pour mettre en place une démarche QVT.
  • A cela s’ajoutent les comportements indispensables pour réussir un projet : persévérance, résistance et douceur, force tranquille, dynamisme, énergie, fierté, discrétion, agilité, combatif…
  • Les méthodes de travail doivent être organisées et encadrées (poser des jalons), en étudiant différentes approches et définissant des codes de confidentialité et bienveillance.
  • L’impact sur l’environnement est indéniable : plus sain et naturel, il offre des repères, de meilleures conditions de travail et permet de se protéger des difficultés extérieures. Il peut rassurer sur l’avenir, créer du lien et une communauté, favoriser les échanges et le partage de bonnes pratiques…
  • Les résultats sont indiscutables : une démarche QVT joue sur la motivation des salariés, donne envie de s’investir davantage, crée adhésion et mobilisation, ouvre les marchés avec des possibilités plus faciles d’évolution…

Dans toutes démarches, le collectif occupe une place importante : la solidarité s’opère au travers d’actions simples et concrètes au quotidien. L’entreprise gagne de la notoriété et une réputation honorable, tout en augmentant son efficacité dans le travail accompli !

Anne Petit-Raybaud

Les 10 ans de Formatys

9 Juil

Le 4 juillet 2013, Formatys a fêté ses 10 ans avec ses plus fidèles clients et partenaires. Le soleil était au rendez-vous, et le champagne également !

201307-10ansFormatys-438

Sous la forme d’une agora, nos invités ont participé à 4 ateliers en parallèle. Chacun s’est laissé surprendre par la forme créative des ateliers :

  • un cocktail Mieux-Vivre à représenter,
  • des mots à accrocher sur la « corde du temps »,
  • des animaux dont les caractéristiques font naître des idées opérationnelles,
  • une frise retraçant l’évolution de la qualité de vie au travail.

(Re)-vivez ce moment convivial, riche d’échanges et de sourires, en cliquant ici.

Retrouvez la restitution des ateliers sur ce blog, tout au long du mois de juillet !

A bientôt.

Bel été à toutes et à tous.

L’équipe de Formatys

Un rendez-vous mensuel « Ma vie au travail »

16 Jan

Ma vie au travail - Chronique 1 avec Mathilde Girault et Valérie Moreau

Rythmé par des interview d’experts, des conseils pratiques et des témoignages d’entreprises, Formatys vous propose un nouveau rendez-vous  mensuel… Lire la suite

En 2012, animer votre équipe en mode créatif

12 Jan

Et si vous dopiez votre management avec les techniques de créativité ? Vous seriez doublement gagnant pour briser le ronron collectif tout en soudant l’équipe. Reste à savoir endosser ce rôle d’agitateur-animateur d’idées.

S’inspirer des techniques de créativité permet d’élever le niveau de coopération dans une équipe. Ce sont des outils qualitatifs, simples, ludiques qui donnent envie de travailler ensemble. Ils s’adressent à tous, mettant ouvriers, contremaitres, ingénieurs et patrons sur un même pied. Toutefois l’exercice impose d’oublier ses préjugés et de respecter la parole de l’autre. Pour L’express.fr / l’entreprise.com, Nathalie Bergeron-Duval, spécialiste en créativité et consultante-formatrice chez Formatys, liste les sept piliers d’une méthode transposable dans bien des situations de management.

Lisez la suite de l’article, sur L’express.fr !

Quels fondamentaux pour les entreprises gagnantes demain ?

19 Sep

Levier fondamental dans un contexte d’accélération des transformations, l’engagement est signe de sens, de vision, d’identité au sein de l’entreprise et d’identification du salarié par rapport à sa société.

Par thinkpanama sur Flikr

L’engagement des salariés aujourd’hui, une des clés pour inscrire la réussite de l’entreprise sur la durée. Lire la suite

Formatys, partenaire officiel de la convention de la formation professionnelle

31 Août

Organisé par RH&M, ce grand rendez-vous des responsables de la formation aura lieu le 19 octobre 2011 au Royal Garden (Paris 8ème).

Deux temps-forts seront animés par Valérie Moreau-Vétillart, gérante de Formatys :

  1. Une conférence sur le thème : « Les paradoxes de la formation : enjeux sociaux, managériaux ou économiques ? » Le poids de la formation dans le dialogue social, dans les appels d’offre, dans la notation sociale. L’alternance, palliatif à la formation initiale.
  2. Une table ronde sur le thème: « Mettre le collaborateur au coeur des dispositifs formation. » Grâce à l’apport des nouvelles technologies et des systèmes collaboratifs / Grâce aux nouveaux formats apprenants (pédagogiques, technologiques…) / Les formations : tendances, modes et indémodables… / Une question centrale s’impose : comment les financer ?¨

Une bonne occasion pour rencontrer Formatys, et pour échanger sur les enjeux actuels de la formation profesionnelle.

Comment devenir un acteur majeur du climat social dans son entreprise ?

16 Juin

Deux regards, deux points de vue sur l’entreprise et une complémentarité des approches

Le regard de Bénédicte Chatelier, collaboratrice Formatys

Il est pour moi une évidence que chaque salarié a sa part de responsabilité dans le climat social de son entreprise. Portée par les valeurs auxquelles j’adhère totalement et assurée de la confiance que me témoigne ma direction et mes collègues, il m’est tout naturel de vouloir donner en retour. Ma contribution réside tout simplement et naturellement à me rendre à l’écoute de mes collèguesen tenant compte de leurs besoins, leur charge de travail, leur état d’âme, leur humeur et leurs contraintes.

J’essaie au mieux d’adapter mon attitude aux circonstances. Par exemple :

  • Si je ressens d’un collègue un besoin de parler, je vais faire en sorte de trouver un moment pour l’écouter.
  • Si je ressens d’un collègue un besoin d’isolement, je vais sciemment prendre de la distance.
  • Si je ressens d’un collègue une demande d’aide (même non formulée), je vais essayer de lui apporter mon soutien.
  • Si je ressens d’un collègue un besoin de concentration, je vais faire attention à ne pas l’interrompre.

En fait, faire attention à ces signes permet de respecter l’autre.

Par ailleurs, il est aussi pour moi important de comprendre ce que chacun fait afin de mieux l’appréhender et savoir qui solliciter à bon escient. Des moments d’échanges informels permettent de créer du lien et c’est pourquoi je ne refuse jamais un déjeuner entre collègues ! Se dire les choses en toute franchise et transparence permet de se sentir libre et de ne pas rester avec des non-dits ou avoir de la rancœur. J’essaie de faire attention à ne pas prendre parti et d’entendre les différents points de vue même si je ne les partage pas. La tolérance est un facteur essentiel dans les échanges entre collègues. A chacun sa façon d’apporter sa contribution au climat de son entreprise en fonction de son tempérament, de sa nature, de sa personnalité et de son attachement.

Le regard de Valérie, dirigeante de Formatys

Il est clair qu’en tant que dirigeante, j’ai le devoir et la responsabilité de favoriser et maintenir un climat propice au travail et au développement de chacun, un environnement où chacun trouve sa place et prenne du plaisir à réaliser sa mission, innover et avancer.

Cela suppose plusieurs conditions de ma part :

  • Etre attentive au quotidien et percevoir les zones de crispation, d’inconfort, de fatigue ;
  • Faire confiance et s’appuyer sur la solidité du groupe, particulièrement dans les moments difficiles ;
  • Ne pas chercher à plaire, mais être juste et équitable dans l’action managériale ;
  • Savoir faire des choix et prendre des décisions dans l’intérêt collectif et non selon les souhaits individuels ;
  • Prévoir ce qui pourrait être source d’inquiétude ou de tension pour ajuster les messages et l’accompagnement ;
  • Laisser la place aux désaccords, aux discussions, sources de progrès et de créativité ;
  • Aider chacun à se donner les moyens de ses ambitions, tout en préservant l’esprit d’équipe et d’entraide ;
  • Et surtout, le plus important, ne pas se prendre au sérieux !

Prendre conscience que votre corps : un simple exercice

8 Juin

Parler en public, en face à face ou au téléphone demande à notre corps de s’exprimer !

Je vous propose un exercice amusant qui permet de prendre conscience que votre corps vous aide à vous exprimer et à trouver la bonne intention. On peut le faire seul, si on a peur du ridicule ; à deux ou plusieurs et c’est le fou rire assuré !

C’est parti…

Répétez la phrase suivante en suivant les indications ci-dessous :

« Who do you think you are, to come in here like this ? »

Imaginez que votre bouche se situe :
  1. au-dessus de votre tête, tel qu’un elfe (la voix devient aigüe)

  2. dans la poitrine, et vous êtes la Castafiore (la voix devient autoritaire)
  3. au niveau du bassin, et c’est la Duchesse digestive qui parle (la voix devient sensuelle)
  4. sur vos pieds, comme le chanteur d’opéra à la voix de basse (la voix devient mystérieuse)

Aidez-vous du corps et des bras pour dire la phrase, tout en visualisant la partie de votre anatomie qui parle !

Anne Petit-Raybaud