Tag Archives: intelligence collective

Coaching de groupe : l’intelligence collective au service de la performance

27 Sep

Afin de comprendre ce qu’est le coaching de groupe, Annie Janin répond à nos questions. Elle est  consultante en entreprise dans le domaine du management, de la communication et de l’efficacité personnelle (la gestion du stress, l’affirmation de soi,  la confiance en soi…)

Que se cache t-il derrière le terme coaching de groupe ?

Le coaching de groupe est une technique de coaching individualisé en groupe pour aider les participants à construire leurs solutions et développer l’intelligence collective. Le groupe contribue à faire avancer chacun des membres, dans un climat de confiance et d’écoute active.

Quels sont les objectifs du coaching de groupe ?

Le but de ces séances de coaching de groupe est que chacun puisse faire émerger son identité professionnelle à partir des réflexions collectives, et s’appuyer sur les exercices de coaching en groupe et en sous-groupes pour définir, valoriser et atteindre un objectif de progression. Le coaching de groupe peut être dispensé à la suite d’une formation, pour en assurer le suivi, ou auprès de personnes déjà expérimentées et précédemment formées, pour capitaliser leurs compétences et en intégrer d’autres, restées à l’état de connaissances. Dans le cas d’un coaching de groupe avec des managers, c’est aussi l’occasion pour eux d’intégrer de nouvelles méthodes d’accompagnement, afin de les transposer dans leur quotidien avec leurs équipes.

Finalement, le coaching de groupe  vise le développement de la performance collective en favorisant :

2013-09-27_093748

Quels sont les bénéfices du coaching de groupe ?

Pour les entreprises, cette technique permet d’optimiser l’efficacité des formations dispensées (récentes ou plus anciennes), d’accroître l’implication de chacun dans sa progression professionnelle, d’initier l’esprit d’entraide entre pairs pour plus d’efficacité individuelle et collective. Elle favorise aussi le bien-être des équipes par la valorisation et le gain en capacité d’autonomie. Ce dernier bénéfice est optimisé lorsque l’action s’adresse à des managers, grâce à la transmission de techniques de coaching, mettant l’accent sur l’écoute, la valorisation et l’implication constructive.

Pour les participants, c’est un moyen de capitaliser sur leurs compétences, de stimuler leur progression en dépassant leurs propres freins, de gagner de la confiance en soi et de construire des relations plus solidaires avec leurs collègues, au sein d’un même service ou en transverse. Lorsqu’il s’agit de managers c’est aussi l’occasion d’acquérir de nouveaux outils pour guider leurs équipes, en alliant efficacité et bien-être, pour eux-mêmes comme pour leurs collaborateurs.

Exemple du déroulement d’un coaching de groupe auprès de managers
sur l’optimisation de leur pratique managériale

2013-09-27_094254

Claire Leduc

Formatys

Le Codéveloppement : un dispositif formateur au service du mieux vivre au travail !

17 Nov

D’origine canadienne, cette méthode propose de rassembler des concepts en apparence contradictoires, « développer l’autonomie en même temps que la coopération », par la forte dynamique du petit groupe. A l’heure où nos entreprises reviennent des systèmes d’hyper individualisation des objectifs, cette proposition d’apprentissage par la réflexion collective sur l’action individuelle s’avère particulièrement pertinente.

Il  s’agit de réunir un groupe de pairs de 8 à 10 personnes d’un même niveau hiérarchique. Formé à la méthode, l’animateur extérieur est chargé de faire progresser le groupe en intelligence collective autour d’une préoccupation professionnelle, exposée par l’un des membres du groupe. Au-delà de la résolution de problèmes, c’est la personne qui est amenée à faire évoluer son modèle de fonctionnement et celui des autres par contamination…

Le format idéal est une série de rencontres d’une demi-journée autour d’un groupe constitué pendant plusieurs mois, afin d’instaurer la confiance et de progresser ensemble. Selon les sujets choisis en fonction de l’urgence des situations, chaque participant est alternativement consultant ou client, dans le double objectif d’apprendre à aider mais aussi d’apprendre à être aidé pour mieux agir!

Virginie David-Cosme

Apprendre par les contes : la réalité comme un tout possible

18 Mai

Les contes nous enseignent la réalité comme un « tout possible » où le hasard joue un rôle clé dans l’enchainement des événements; ceux-ci débouchent sur des révélations à saisir pour nous aider à décider quelle direction prendre.

1ère clé de lecture des contes : rien n’est inerte, nos potentialités ne demandent qu’à être libérées. Ceci est  la base de la créativité : nos idées sont là, latentes, mais elles attendent notre attention pour se révéler. Cela suppose de notre part une attitude d’ouverture, d’acceptation du « tout possible ».

2ème clé : les possibles sont des modèles de croissance. L’exploration de nos potentialités permet de se trouver soi-même. Cette démarche de recherche permet des ruptures, base de la posture d’innovation. La sagesse collective d’un groupe ne repose pas sur le consensus, ni sur le meilleur de chacun, mais sur une certaine magie qui arrive par « accident » (le choc créatif).

3ème clé : au sein du champ des possibles, nous devons choisir une direction pour contacter notre destin.

Le conte offre ainsi des clés pratiques universelles pour être acteur de sa vie.

Notes prises librement par Nathalie Bergeron-Duval dans une présentation par Jean-Pascal Debailleul (conteur, thérapeute, coach et consultant) de la sagesse des contes.