Tag Archives: RSE

Quand les réseaux sociaux s’invitent en entreprise

10 Sep

Quels enjeux pour les organisations et le management ?

Les technologies sociales, sources de productivité

Si les réseaux sociaux restent associés à la sphère privée, ils s’imposent de plus en plus dans les entreprises comme levier majeur de progrès en termes de communication, de relation client, et plus récemment de management des personnes.

Aujourd’hui, les réseaux sociaux d’entreprise ou réseaux sociaux internes répondent aux exigences de flexibilité et de réactivité d’un environnement devenu de plus en plus concurrentiel. L’information se diffuse dans l’immédiateté tout en devenant très vite éphémère. Les entreprises doivent donc trouver d’autres méthodes de management de l’information afin que leurs collaborateurs trouvent l’information rapidement et soient plus efficaces. En rendant l’information disponible pour tous, de manière transversale, les technologies sociales internes aux entreprises permettent aux salariés de gagner en productivité.

Finalement, l’entreprise doit être de plus en plus sociale pour être plus performante et pour que les interactions fassent avancer l’entreprise.

Les avantages des technologies sociales dans les organisations ont fait l’objet d’un rapport intitulé « L’économie sociale » par McKinsey Global Institute (MGI), en juillet 2012. C’est en analysant le contenu de ces différentes technologies que MGI met en évidence dix façons de créer de la valeur pour l’entreprise :

  • Co-création de produits
  • Prévoir et gérer à partir des informations sociales
  • Exploiter les informations sociales pour optimiser les processus d’activité
  • Tirer des enseignements des clients
  • Utiliser les technologies sociales pour les interactions marketing et communication
  • Générer et favoriser les contacts commerciaux
  • Commerce social
  • Fournir des services clients via les technologies sociales
  • Exploiter les technologies sociales pour améliorer la collaboration et la communication inter et intra-organisation
  • Exploiter les technologies sociales pour mettre en adéquation les talents et les activités

Savoir bien manager ses équipes autour des réseaux sociaux d’entreprise

Selon une étude du cabinet Gartner, 70 % des salariés se sentent si seuls dans l’exercice de leur travail qu’ils se contentent d’effectuer le minimum. Vous l’aurez compris, des collaborateurs qui ont l’habitude de s’entraider sont plus productifs. Alors, déployer un réseau social d’entreprise peut se révéler être un bon moyen de motiver ses équipes : les informations sont plus vite partagées et de manière plus conviviale.

Les salariés peuvent ainsi faire partie d’une communauté où l’on ne parle pas uniquement que du travail mais où l’on échange sur divers sujets. Les réseaux sociaux d’entreprise peuvent aussi permettre aux collaborateurs de trouver avec qui, dans l’entreprise, ils vont pouvoir collaborer pour mener un nouveau projet. Dans ce but, les réseaux sociaux permettent aux collaborateurs de mentionner leur parcours professionnel, leur formation et leurs compétences dans leur profil ce qui peut leur donner envie de franchir les barrières hiérarchiques et de s’ouvrir aux autres.

Les réseaux sociaux d’entreprise changent la relation aux autres et mettent en exergue la collaboration, en groupes ou en modes projets. D’où la nécessité pour les managers de suivre ces avancées en matière de partage de l’information et de placer cette évolution au cœur de la stratégie de management.

Cette réorganisation implique donc de revoir les modes de management. Le rôle du manager repose sur sa capacité à la diffuser, à animer son réseau et à puiser dans les compétences des individus qui forment l’entreprise. Une évolution qui passe de l’orchestration du travail en groupe à l’animation des communautés qui peut déstabiliser les ordres établis et l’organisation de toute l’entreprise. La conduite du changement à mettre en place n’est donc plus focalisée sur l’utilisation des réseaux sociaux d’entreprise mais sur les pratiques managériales, l’appropriation et les usages qui s’en rapportent.

Claire Leduc – Formatys –

Suivez nous sur Twitter ! @formatys

Pour en savoir plus : 

http://pro.01net.com/editorial/599705/soudez-votre-equipe-autour-dun-reseau-social-dentreprise/
http://www.itrnews.com/articles/142664/promesses-reseaux-sociaux-entreprise-3-of-3-richard-hughes-directeur-strategie-sociale-chez-broadvision.html?key=862d53eea2c1d2fe&utm_content=buffera99b1&utm_source=buffer&utm_medium=twitter&utm_campaign=Buffer
http://blog.alerti.com/fr/2013/09/a-quoi-servent-les-reseaux-sociaux-dentreprise/
http://www.economie.gouv.fr/bercy-qualite/web-20-travail-collaboratif-et-reseaux-sociaux-dentreprise#
http://dimanager.wordpress.com/2012/08/07/economie-sociale/

Réseau social d’entreprise : un défi pour l’entreprise ?

4 Fév

Les 13, 14 & 15 mars 2012 se tiendra la 8ème édition du salon consacré aux Solutions Intranet et Collaboratif, Porte de Versailles à Paris.

Le salon spécialiste de l'intranet, des RSE et plus généralement des outils collaboratifs

À quoi servent ces réseaux sociaux pour les salariés dans l’exercice de leur activité professionnelle ? Lire la suite

A qui appartient l’entreprise ?

23 Mai

Qui est le vrai propriétaire d’une entreprise ? Ses actionnaires ? Son patron ? Ses ouvriers ? La société ? Personne ?

Si la société est petite et dirigée par son fondateur, la réponse semble aller de soi. Mais plus elle grandit, plus l’évidence s’éloigne. Steve Jobs est l’âme d’Apple, mais il n’en est pas le propriétaire. Un petit ou un gros actionnaire de Total ou de BNP Paribas ne possède pas ces entreprises de la même façon qu’il possède sa voiture ou sa maison. Longtemps cantonné à la lutte entre marxisme et capitalisme, le débat sur la propriété revient sur le devant de la scène, notamment à la faveur de la crise de 2008, qui a mis en lumière les dérives de la finance et de la maximisation des profits pour l’actionnaire.

Pour lire la suite de l’article :  consulter le blog de Philippe Escande sur les Echos

En mode collaboratif, objectif Zéro-mail !

21 Mar

Devenir d’ici trois ans une entreprise “zéro e-mail” en abandonnant l’envoi d’emails entre collaborateurs : tel est l’objectif d’Atos Origin !

De quoi s’agit-il ?

A la place des mails, proposer à tous les collaborateurs des applications collaboratives dédiées pour une meilleure communication ainsi que l’utilisation des réseaux sociaux.

Pourquoi ?

Pour renverser la tendance à produire massivement des données qui polluent l’environnement de travail et qui empiètent sur les vies privées.

Deux constats sont à l’origine de l’idée :

  • d’une part, le volume d’e-mails échangés  est insoutenable. Les managers passent de 5 à 20 heures par semaine à lire et écrire des e-mails.
  • d’autre part, ils utilisent déjà plus les réseaux sociaux que les moteurs de recherche, et passent 25% de leur temps à y rechercher de l’information.

Une action « à 3 ans » qui s’inscrit dans le programme de “bien-être au travail” lancé en 2009 avec le but de devenir un des meilleurs endroits où travailler («best place to work»). Atos Origin met en œuvre de nombreuses initiatives visant à améliorer la communication et le partage d’information au sein de l’organisation.